vendredi 19 septembre 2014

Déclaration du F.L.O.O.D




"Nous, peuple poisson de toutes espèces, migrateurs et sédentaires, déclarons scandaleux les propos récurrents visant à minimiser les impacts des barrages sur nos cours d'eau.

Nous refusons d'entendre dire que nos sœurs les anguilles sont capables de gambader la nuit dans des prairies pour franchir des obstacles. Nous combattons l'idée reçue que les moulins existaient bien avant les rivières...

La mauvaise foi ambiante nous pousse à entrer en résistance : nous revendiquons les actions sur tous les ouvrages illégaux ou abandonnés, et les résidences secondaires qui portent atteinte à l'intégrité de notre patrimoine et de nos écosystèmes."